Méthodologie de l'analyse des dossiers de l'épargne 

Partagez-moi !

Introduction

Chaque plan d’épargne salariale présent dans ce banc d’essai est évalué au sein d’une ou plusieurs catégories, fonction de la typologie d’entreprises auquel il est destiné :

  • La catégorie TPE pour les plans destinés à être mis en place au sein de très petites entreprises
  • La catégorie PME pour les plans destinés à être mis en place au sein de moyennes entreprises

Les plans destinés à toucher la clientèle des très petites entreprises et celle des moyennes entreprises seront évalués au sein des deux catégories, les notes obtenues étant ensuite moyennées.

Les plans dont la note globale (moyenne pondérée des notes intermédiaires décrites ci-dessous) figure en tête de leur marché se voient attribuer le Label d’excellence de notre rédaction.

Remarque : Ce comparatif recense exclusivement des plans en cours de commercialisation. Il a été réalisé en fonction des informations (Conditions générales, règlements, annexes financières, documentations commerciales) en notre possession lors de son édition. Depuis, les caractéristiques des plans sont susceptibles d’avoir évolué. Les différents plans d’épargne salariale du marché font l’objet d’évolutions, d’améliorations et d’innovations régulières. Notre méthode de notation s’appuyant principalement sur la comparaison des caractéristiques d’un plan par rapport à celle de l’ensemble des plans de son marché, les plans dont les caractéristiques ne sont pas améliorées d’une année sur l’autre courent le risque de se voir mécaniquement attribuer des notes inférieures à celles de l’année précédente.

Frais à la charge de l'entreprise

Nous simulons l’impact global des frais du plan sur l’épargne en compte d’une société adhérente, en calculant le manque à gagner généré par l’application des frais du plan (à la charge de l’entreprise) par rapport à un placement théorique sans aucuns frais. Chaque plan est positionné par rapport aux offres concurrentes de son marché sur ce critère des frais de fonctionnement (frais de mise en place, éventuels frais sur versements, frais de tenue de compte). Les données utilisées dans ce test correspondent aux maximums contractuels tels qu’indiqués dans les règlements des plans à notre disposition.

Méthodologie de calcul de l’impact des frais

Catégorie TPE :

Simulation d’impact des frais à la charge de l’entreprise pour 5 salariés, versant chacun 1 000 € la première année, abondés à hauteur de 2 500 € par l’entreprise, le tout sur un fonds monétaire. Nous appliquons à ces sommes un rendement théorique de 2.5% net pendant 8 ans et les frais du plan à la charge de l’entreprise.

Catégorie PME :

Simulation d’impact des frais à la charge de l’entreprise pour 60 salariés, versant chacun 1 000 € la première année, abondés à hauteur de 2 500 € par l’entreprise, le tout sur un fonds monétaire. Nous appliquons à ces sommes un rendement théorique de 2.5% net pendant 8 ans et les frais du plan à la charge de l’entreprise.

Sont également considérées les principales prestations incluses dans le forfait pour la participation, l’intéressement et l’abondement. Ces simulations permettent de prendre en compte l’importance relative des différents postes de frais à la charge de l’entreprise sur une échelle de temps longue. Le coefficient de pondération de la note Frais dans la note globale du plan est de 3.

Transfert collectif

Un plan d’épargne salariale se doit d’être le plus souple possible, et notamment d’offrir la possibilité pour l’entreprise de transférer les fonds de son plan chez un autre gestionnaire. Le tout moyennant les pénalités ou frais de transfert collectif les plus faibles possibles.

Catégorie TPE :

Simulation de transfert collectif d’une entreprise de 5 salariés, pour un plan ouvert depuis 10 ans dont le total s’élèverait à 87 500 €.

Catégorie PME :

Simulation de transfert collectif d’une entreprise de 60 salariés, pour un plan ouvert depuis 10 ans dont le total s’élèverait à 1 050 000 €.

Le coefficient de pondération de la note Transfert collectif dans la note globale du plan est de 1.

Arbitrages (à la charge des salariés)

Il s’agit de simuler le coût annuel du poste Arbitrages pour différents profils de salariés représentatifs (des petits consommateurs d’arbitrages, réalisant en moyenne 1 arbitrage par an d’un montant de 1 000 €, aux gros consommateurs réalisant 3 arbitrages pour des montants de 4 000 €). Ces simulations sont réalisées pour des arbitrages en format papier, et des arbitrages réalisés en ligne (gratuits dans la plupart des plans). Chaque plan est ainsi positionné par rapport aux offres concurrentes sur ces différents profils.

Sont pris en compte dans nos simulations les frais d’arbitrages exprimés en pourcentage des montants transférés, les frais forfaitaires, les éventuels planchers et plafonds de perception de frais, ainsi que les arbitrages gratuits proposés par un nombre toujours plus important de plans. Les données utilisées dans ce test correspondent aux maximums contractuels tels qu’indiqués dans les règlements des plans à notre disposition. Le coefficient de pondération de la note Arbitrages dans la note globale du plan est de 3.

Fonds monétaire

Nous positionnons les fonds monétaires accessibles au travers des différents plans sur trois critères distincts :

  • La performance de l’année passée (en l’occurrence 2012)
  • Une performance capitalisée sur 3 ans
  • Une performance capitalisée sur 5 ans

Les performances capitalisées sont calculées selon la formule suivante :

Le coefficient de pondération de la note Fonds monétaire dans la note globale du plan est de 5.

Volet FCPE

Il s’agit de noter la possibilité offerte à l’assuré d’accéder aux meilleures conditions et dans les meilleurs délais à la gamme de supports la plus vaste, permettant de préférence l’accès à des supports et/ou types de gestion orientés retraite (fonds profilés ou à horizon).

Cinq notions sont ici prises en compte :

  • Les modes de gestion accessibles (libre, profilée, 
  • et éventuellement pilotée dans le cadre du Perco/Percoi)
  • Les dates de cotation
  • Le nombre de FCPE accessibles
  • La présence au sein de cette gamme de fonds à horizon ou au moins profilés
  • La présence au sein de cette gamme de fonds solidaires
  • Labellisation de la gamme de fonds par le Comité intersyndical de l’épargne salariale (CIES) et/ou Finansol

Pour chacun des plans étudiés, la liste des FCPE sur laquelle est fondée notre analyse est celle figurant dans les dernières annexes financières à notre disposition. Le coefficient de pondération de la note Volet FCPE dans la note globale du plan est de 6.

Fréquence d’apparition des différents types de gestion accessibles au sein des plans d’épargne salariale du marché

Services associés

Est ici récompensée la présence dans le plan de garanties de prévoyance, que l’on retrouve de plus en plus au sein des plans d’épargne salariale. Les principales garanties rencontrées sont : la garantie décès plancher, la garantie décès accidentel et la garantie dépendance.

 

Présence des principales options de prévoyance au sein des différents plans du marché

Garanties de prévoyance

Plans d’épargne salariale

Garantie décès accidentel

18 %

Garantie décès plancher

1.2 %

Garantie dépendance

4 %

(Les statistiques présentées ici ont été réalisées sur un échantillon de 79 plans d’épargne salariale en cours de commercialisation)

Sont pris en compte les options de sortie au terme lorsque le plan est de type PERCO/PERCOI.

 

Présence des principales options de rentes au sein des différents PERCO/PERCOI.

VOLET RENTES

Rente viagère

100% des cas

Rente viagère réversible

71% des cas

Annuités garanties

56% des cas

Rente dépendance

42% des cas

Rente par paliers

54% des cas

Rente temporaire

22% des cas

(Les statistiques présentées ici ont été réalisées sur un échantillon de 59 plans d’épargne salariale en cours de commercialisation)

Nous récompensons également l’étendue des opérations réalisables en ligne ou par téléphone. Les principaux services rencontrés sont : l’accès à des simulateurs, l’accès à une hotline téléphonique, l’accès sur Android, les versements en ligne et la demande de déblocage en ligne.

 

Présence des principales opérations réalisables en ligne au sein des différents plans du marché

Opérations réalisables en ligne ou par téléphone

Plans d’épargne salariale

Accès à des simulateurs

52 %

Accès à une hotline téléphonique

99 %

Accès sur Android

26 %

Versements en ligne

72 %

Demandes de déblocage

91 %

(Les statistiques présentées ici ont été réalisées sur un échantillon de 79 plans d’épargne salariale en cours de commercialisation)

Le coefficient de pondération de la note Services associés dans la note globale du plan est de 1.

Partagez-moi !